Véhicules d'incendie des marins-pompiers de Marseille

Type d'agrès

Equipementier

Constructeur du chassis

immatriculation

11 photographies correspondent à votre critère de recherche

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Immatriculé 507BHZ13

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la grille des départs établie à Marseille à l'automne 2007 : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, est donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2008©Michel VOOGD

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Immatriculé 538BHZ13

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Le fourgon d'intervention (FI), armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est pas à bord, il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, est constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’un VRF. Ce cliché a été réalisé sur l'Esplanade des Invalides à Paris le 14 juillet 2009. En effet le Bataillon de marins-pompiers de Marseille a défilé aux côtés de la Brigade de Paris lors de la fête nationale 2009.


2009©Arnaud LAMBERT

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Immatriculé 538BHZ13

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Le fourgon d'intervention (FI), armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est pas à bord, il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, est constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’un VRF. Ce cliché a été réalisé sur l'Esplanade des Invalides à Paris le 14 juillet 2009. En effet le Bataillon de marins-pompiers de Marseille a défilé aux côtés de la Brigade de Paris lors de la fête nationale 2009.


2009©Arnaud LAMBERT

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Immatriculé 495BHZ13

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Le fourgon d'intervention (FI), armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est pas à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, est donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF. Ce FI est affecté à la caserne principale de Louvain.


2009©Pascal CHEVASSU

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Immatriculé 533BHZ13

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la grille des départs établie à Marseille à l'automne 2007 : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©Golf22

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Immatriculé 533BHZ13

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Le fourgon d'intervention (FI), armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est pas à bord, il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, est constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’un VRF.


2008©Clément LAFON

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©Michel SOUTREL

FOURGON-POMPE TONNE

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©F92

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©Golf22

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©Golf22

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©Golf22