Photothèque des véhicules d'incendie des Formations militaires de la Sécurité civile

Type d'agrès

Unité

161 photographies d'engins de la Sécurité civile.

VÉHICULE DE TRANSPORT DE CARBURANT

Châssis Renault Midlum 240

Immatriculé 75N-5204G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)

2010©Pierre JOUBERT

VÉHICULE TRACTEUR

Châssis Renault G340

Immatriculé 75N5321E

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)



Tracte ici une semi-remorque porte-engins Ascar. Sur celle-ci se trouve un engin d'intervention chenillé Carterpillar utilisé lors de la lutte contre les feux de forêts pour tracer des pistes, établir des pare-feux...


2010©Jean-Philippe BLANCHET

VÉHICULE DE SECOURS ET D'ASSISTANCE AUX VICTIMES

Châssis hors-route Land Rover 110 Fourgon vitré

Immatriculé 75N-2037F

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 1

Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir (28)


Véhicule de liaison tout terrain sanitaire ou VLTT SAN. C'est en fait un véhicule de liaison tout terrain sommairement aménagé pour extraire une victime d'une zone difficile d'accès pour un véhicule routier. Dès qu'un chemin carrossable est atteint un véhicule conventionnel de secours à victime prend le relais pour l'évacuation vers un centre de soins. Au sein d'une unité de Sécurité civile il peut être utilisé, par exemple, pour évacuer un secouriste blessé au cours d'une intervention feux de forêts.


2010©Olivier GABRIEL

VÉHICULE DE LIAISON

Châssis hors-route Jeep Hotchkiss M201

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)



Tracte ici une Lance canon remorquable Guinard. Cette dernière est stabilisée sur une flèche dépliable ouvrante, lorsqu'elle est en action, à la manière d'un canon d'artillerie. Elle débite de 175 à 370 m3/h d'eau sous un débit de 8 à 15 Kg/cm3.


2001©OLIV

VÉHICULE DE LIAISON

Châssis Renault Trafic

Immatriculé 331ASD13

Formations militaires de la Sécurité civile

Marignane, Bouches-du-Rhône (13)



Appartient à l'Amicale des pompiers du ciel, c'est à dire des équipages des bombardiers d'eau de la Sécurité civile. Peut être amené à escorter des convois de transport de structures de bombardiers d'eau sauvegardés après leur retrait du service actif, d'où le marquage "Convoi exceptionnel" figurant sur le parebrise de l'engin.


2007©Alexandre MASI

VÉHICULE PORTE-CELLULE

Châssis Renault Kerax 370 équipé par Guima

Immatriculé 75N-2142G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 1

Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir (28)

2009©Olivier GABRIEL

VÉHICULE DE LIAISON

Châssis hors-route Land Rover 110 Fourgon vitré

Immatriculé 75N-5907F

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)

2008©Sylvain Merillon

VÉHICULE DE LIAISON

Châssis hors-route Jeep Hotchkiss M201

Immatriculé 95539DA

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)



Appartenait au Service national de la Protection civile qui deviendra, en 1975, la Direction de la Sécurité civile.


2007©Michel NIQUET

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Renault Midliner M210 équipé par Sides

Immatriculé 75N8010E

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 1

Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir (28)


Citerne de 4 000 litres.


Ce type d'engin a été mis en service à la fin des années 90 dans toutes les sections feux de forêts des unités de la Sécurité civile.


2008©Vincent JURIENS

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Renault Kerax 420 équipé par Sides

Immatriculé 75N2131G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 1

Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir (28)


Citerne de 14 000 litres. Pompe Sides d'un débit de 3 000 litres/min (15 bar).


Camion-citerne pour feux de forêts super (CCFS). Les capacités de franchissement de cet engin ne lui permettent pas d’être un engin d’attaque feux de forêts mais un ravitailleur polyvalent. Ravitailleur en eau mais également ravitailleur en produit retardant. Son canon lui permet alors de réaliser une barrière de retardant destinée à freiner l’avancée d’un front de flammes. Il peut aussi approvisionner une unité de fabrication et de ravitaillement (UFR). Cette dernière alimente les engins d’attaque et leur apporte de 18 000 litres de retardant pur à 360 000 litres de mélange eau/retardant.


2008©Olivier GABRIEL

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Renault Kerax 420 équipé par Sides

Immatriculé 75N2131G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 1

Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir (28)


Citerne de 14 000 litres. Pompe Sides d'un débit de 3 000 litres/min (15 bar).


Camion-citerne pour feux de forêts super (CCFS). Les capacités de franchissement de cet engin ne lui permettent pas d’être un engin d’attaque feux de forêts mais un ravitailleur polyvalent. Ravitailleur en eau mais également ravitailleur en produit retardant. Son canon lui permet alors de réaliser une barrière de retardant destinée à freiner l’avancée d’un front de flammes. Il peut aussi approvisionner une unité de fabrication et de ravitaillement (UFR). Cette dernière alimente les engins d’attaque et leur apporte de 18 000 litres de retardant pur à 360 000 litres de mélange eau/retardant.


2008©Olivier GABRIEL

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Renault Kerax 420 équipé par Sides

Immatriculé 75N2131G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 1

Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir (28)


Citerne de 14 000 litres. Pompe Sides d'un débit de 3 000 litres/min (15 bar).


Camion-citerne pour feux de forêts super (CCFS). Les capacités de franchissement de cet engin ne lui permettent pas d’être un engin d’attaque feux de forêts mais un ravitailleur polyvalent. Ravitailleur en eau mais également ravitailleur en produit retardant. Son canon lui permet alors de réaliser une barrière de retardant destinée à freiner l’avancée d’un front de flammes. Il peut aussi approvisionner une unité de fabrication et de ravitaillement (UFR). Cette dernière alimente les engins d’attaque et leur apporte de 18 000 litres de retardant pur à 360 000 litres de mélange eau/retardant.


2008©Olivier GABRIEL

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Renault Kerax 420 équipé par Sides

Immatriculé 75N2131G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 1

Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir (28)


Citerne de 14 000 litres. Pompe Sides d'un débit de 3 000 litres/min (15 bar).


Camion-citerne pour feux de forêts super (CCFS). Les capacités de franchissement de cet engin ne lui permettent pas d’être un engin d’attaque feux de forêts mais un ravitailleur polyvalent. Ravitailleur en eau mais également ravitailleur en produit retardant. Son canon lui permet alors de réaliser une barrière de retardant destinée à freiner l’avancée d’un front de flammes. Il peut aussi approvisionner une unité de fabrication et de ravitaillement (UFR). Cette dernière alimente les engins d’attaque et leur apporte de 18 000 litres de retardant pur à 360 000 litres de mélange eau/retardant.


2008©Olivier GABRIEL

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Thomas AD 1941 équipé par Sides

Immatriculé 75N5529G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)


Citerne d'une capacité de 5 830 litres. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Amorceur à pistons. Canon eau/moussant/retardant : débit de 500 à 2 500 litres/min, portée de 60 mètres, orientation en site -15° à + 90°, azimut 360°. Dévidoir tournant de 120 mètres de tuyau semi-rigide à rembobinement électrique.


S'inscrit dans le programme de mise à niveau de la flotte des véhicules lourds des formations militaires de la Sécurité civile pour la lutte contre les feux de forêts. Le segment du parc concerné sur la période 2006-2009 est principalement celui des camions-citernes pour feux de forêts d'une capacité de 6 000 litres, en remplacement des 15 châssis Brimont Apache reconditionnés par Massias. Le programme d’acquisition prévu en 2008 intègre six engins de ce type.


2008©Romain BARROCA

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Thomas AD 1941 équipé par Sides

Immatriculé 75N5529G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)


Citerne d'une capacité de 5 830 litres. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Amorceur à pistons. Canon eau/moussant/retardant : débit de 500 à 2 500 litres/min, portée de 60 mètres, orientation en site -15° à + 90°, azimut 360°. Dévidoir tournant de 120 mètres de tuyau semi-rigide à rembobinement électrique.


S'inscrit dans le programme de mise à niveau de la flotte des véhicules lourds des formations militaires de la Sécurité civile pour la lutte contre les feux de forêts. Le segment du parc concerné sur la période 2006-2009 est principalement celui des camions-citernes pour feux de forêts d'une capacité de 6 000 litres, en remplacement des 15 châssis Brimont Apache reconditionnés par Massias. Le programme d’acquisition prévu en 2008 intègre six engins de ce type.


2008©Romain BARROCA

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Thomas AD 1941 équipé par Sides

Immatriculé 75N5529G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)


Citerne d'une capacité de 5 830 litres. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Amorceur à pistons. Canon eau/moussant/retardant : débit de 500 à 2 500 litres/min, portée de 60 mètres, orientation en site -15° à + 90°, azimut 360°. Dévidoir tournant de 120 mètres de tuyau semi-rigide à rembobinement électrique.


S'inscrit dans le programme de mise à niveau de la flotte des véhicules lourds des formations militaires de la Sécurité civile pour la lutte contre les feux de forêts. Le segment du parc concerné sur la période 2006-2009 est principalement celui des camions-citernes pour feux de forêts d'une capacité de 6 000 litres, en remplacement des 15 châssis Brimont Apache reconditionnés par Massias. Le programme d’acquisition prévu en 2008 intègre six engins de ce type.


2008©Romain BARROCA

CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

Châssis hors-route Thomas AD 1941 équipé par Sides

Immatriculé 75N5529G

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 7

Brignoles, Var (83)


Citerne d'une capacité de 5 830 litres. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Amorceur à pistons. Canon eau/moussant/retardant : débit de 500 à 2 500 litres/min, portée de 60 mètres, orientation en site -15° à + 90°, azimut 360°. Dévidoir tournant de 120 mètres de tuyau semi-rigide à rembobinement électrique.


S'inscrit dans le programme de mise à niveau de la flotte des véhicules lourds des formations militaires de la Sécurité civile pour la lutte contre les feux de forêts. Le segment du parc concerné sur la période 2006-2009 est principalement celui des camions-citernes pour feux de forêts d'une capacité de 6 000 litres, en remplacement des 15 châssis Brimont Apache reconditionnés par Massias. Le programme d’acquisition prévu en 2008 intègre six engins de ce type.


2008©Romain BARROCA

VÉHICULE DE DÉPOLLUTION

Châssis Renault Mascott 130 équipé par Procar

Immatriculé 75N5362F

Formations militaires de la Sécurité civile

UIISC 1

Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir (28)


Equipé d'instruments et appareillages de laboratoire de chimie analytique. Spectromètre de masse permettant une identification absolue de composés et substances, couplé à une banque de données informatique.


Laboratoire mobile de spectrométrie de masse. Le Bataillon de marins-pompiers de Marseille dispose d'un engin analogue. Ces derniers l'engagent sur feux de forêts ou feux urbains afin de mieux apprécier la toxicité des fumées.


2008©Michel NIQUET