Véhicules d'incendie des marins-pompiers de Marseille

Type d'agrès

Equipementier

Constructeur du chassis

immatriculation

26 photographies correspondent à votre critère de recherche

VÉHICULE POUDRE

Châssis Renault Midliner S130 équipé par BBA

Immatriculé 7714NG13

Marins-pompiers de Marseille


2 000 litres de poudre Granito propulsés par dix bouteilles de 10 kg de CO2.


Véhicule poudre de grande puissance ou PGP. Mis en départ en 1988 à la caserne principale de Plombières.


2007©Jean-Jacques DURAND

VÉHICULE POUDRE

Châssis Renault Midliner S130 équipé par BBA

Immatriculé 7714NG13

Marins-pompiers de Marseille


2 000 litres de poudre Granito propulsés par dix bouteilles de 10 kg de CO2.


Véhicule poudre de grande puissance ou PGP. Mis en départ en 1988 à la caserne principale de Plombières.


2007©Jean-Jacques DURAND

VÉHICULE D'ASSISTANCE TECHNIQUE

Châssis Iveco Daily 59-12 équipé par Cev

Immatriculé 4933SM13

Marins-pompiers de Marseille



Peut tracter un engin en panne. En départ depuis le Centre technique de Plombières (CTP) à Marseille qui engage les moyens techniques et/ou lourds du Bataillon.


2007©Sybarts

VÉHICULE DE LIAISON

Châssis hors-route Land Rover 90

Immatriculé 7203XT13

Marins-pompiers de Marseille



Véhicule radio feux de forêts (VRF) affecté au poste de Saint-Antoine à Marseille.


2007©Sybarts

VÉHICULE DE LIAISON

Châssis hors-route Land Rover 90

Immatriculé 7203XT13

Marins-pompiers de Marseille



Véhicule radio feux de forêts (VRF) affecté au poste de Saint-Lazare à Marseille.


2007©Sybarts

CAMION-CITERNE D'ATTAQUE

Châssis hors-route Mercedes 2635 équipé par Technamm

Immatriculé 6457RZ13

Marins-pompiers de Marseille


Citerne de 13 000 litres dont 1 000 litres utilisés pour l'autoprotection ou comme réserve de retardant ou de liquide émulseur. Pompe Ruberg d'un débit de 3 000 litres/min (10 bar). Deux fûts de 200 litres d'additif. Canon d'une portée de 65 mètres et d'un débit de 3 000 litres/min (1 200 litres de mousse/min), téléscopique à mouvements électriques, commandé à distance par un boitier de type "joystick".


Baptisé également Lucifair : lutte contre l'incendie forestier, aéroportuaire, industriel et routier. Celui-ci était en service au centre de secours de Louvain (LVN) en date de ce cliché.


2007©Sybarts

VÉHICULE POUDRE

Châssis Renault Midliner S130 équipé par BBA

Immatriculé 7714NG13

Marins-pompiers de Marseille


2 000 litres de poudre Granito propulsés par dix bouteilles de 10 kg de CO2.


Véhicule poudre de grande puissance ou PGP. Mis en départ en 1988 à la caserne principale de Plombières.


2007©Jean-Jacques DURAND

VÉHICULE POSTE MÉDICAL AVANCÉ

Châssis Citroën Jumper équipé par Sanicar

Immatriculé 107APB13

Marins-pompiers de Marseille


Véhicule transportant tout le matériel nécessaire a la mise en place d'un poste médical avancé pouvant accueillir 30 victimes.


Affecté à la caserne de La Bigue.


2007©Sybarts

FOURGON-POMPE DÉVIDOIR DE GRANDE PUISSANCE

Châssis hors-route Mercedes Actros 1832 équipé par Gimaex

Immatriculé 263BAD13

Marins-pompiers de Marseille


Pompe d'un débit de 3 000 l/min - 15 bar entrainée par le moteur du châssis. 2 000 mètres de tuyaux de 110 mm de diamètre (répartis en deux coffres).


Affecté à la caserne principale de Plombières (PLB).


2007©Golf22

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Immatriculé 533BHZ13

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la grille des départs établie à Marseille à l'automne 2007 : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©Golf22

VÉHICULE DE PREMIÈRE INTERVENTION

Châssis Renault Mascott 160 équipé par Gimaex

Immatriculé 57BDP13

Marins-pompiers de Marseille


1 000 litres d'eau, 60 litres d'additif. Pompe d'un débit de 1 000 litres/min (10 bar). Refoulements latéraux. Dévidoir à roues avec frein et dépose/relevage hydraulique. 4 ARICO (appareil respiratoire isolant à circuit ouvert).


Armé à 3 ou 4 hommes.


2007©Vincent JURIENS

FOURGON-POMPE TONNE

Châssis Renault Midlum équipé par Camiva

Immatriculé 5291ZD13

Marins-pompiers de Marseille



De retour d'intervention il est photographié ici sur la célèbre Canebière à Marseille. Il se dirige vers le Vieux-Port pour ensuite réintégrer la caserne d'endoume où il est affecté.


2007©Vincent JURIENS

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©Michel SOUTREL

VÉHICULE DE PREMIÈRE INTERVENTION

Châssis Renault Mascott 160 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille



Détail d'un coffre : groupe électrogène 2.5 KVA, 6 cônes de signalisation (750 mm), un extincteur à poudre ABC de 9 Kg, un extincteur à eau pulvérisée de 9 Kg, tiroir coulissant recevant une partie des ARI (appareil respiratoire isolant)...On apercoit à gauche les refoulements et un panneau de commande de l'hydraulique.


2007©Golf22

VÉHICULE DE PREMIÈRE INTERVENTION

Châssis Renault Mascott 160 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


1 000 litres d'eau, 60 litres d'additif. Pompe d'un débit de 1 000 litres/min (10 bar). Refoulements latéraux. Dévidoir à roues avec frein et dépose/relevage hydraulique. 4 ARICO (appareil respiratoire isolant à circuit ouvert).


Armé à 3 ou 4 hommes.


2007©Golf22

VÉHICULE DE PREMIÈRE INTERVENTION

Châssis Renault Mascott 160 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


1 000 litres d'eau, 60 litres d'additif. Pompe d'un débit de 1 000 litres/min (10 bar). Refoulements latéraux. Dévidoir à roues avec frein et dépose/relevage hydraulique. 4 ARICO (appareil respiratoire isolant à circuit ouvert).


Armé à 3 ou 4 hommes.


2007©Michel SOUTREL

VÉHICULE DE PREMIÈRE INTERVENTION

Châssis Renault Mascott 160 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


1 000 litres d'eau, 60 litres d'additif. Pompe d'un débit de 1 000 litres/min (10 bar). Refoulements latéraux. Dévidoir à roues avec frein et dépose/relevage hydraulique. 4 ARICO (appareil respiratoire isolant à circuit ouvert).


Armé à 3 ou 4 hommes.


2007©Golf22

FOURGON-POMPE TONNE

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©F92

FOURGON D'INTERVENTION

Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

Marins-pompiers de Marseille


Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


2007©Golf22