Véhicules d'incendie des sapeurs-pompiers de Paris

Type d'agrès

Equipementier

Constructeur du chassis

immatriculation

10 photographies correspondent à votre critère de recherche

PREMIER SECOURS RELEVAGE

Châssis Renault Trafic T 1400 D équipé par Sanicar

Immatriculé PSR 32

Sapeurs-pompiers de Paris

1993©André ARRU-GALLART

PREMIER SECOURS RELEVAGE

Châssis Renault Trafic T 1400 D équipé par Sanicar

Immatriculé PSR 32

Sapeurs-pompiers de Paris

1993©André ARRU-GALLART

CAMION D'ACCOMPAGNEMENT

Châssis Berliet 770 KB4

Immatriculé CA 7

Sapeurs-pompiers de Paris


Deux réservoirs de 1 000 litres de liquide émulseur. 1600 mètres de tuyaux de 110 mm. Une lance canon portable. Deux tenues d'approche.


Intialement ce châssis était celui de l'échelle pivotante EPA 62. Le camion d'accompagnement (CA) forme avec le fourgon d'appui (FA) le FACA.


1993©André ARRU-GALLART

FOURGON-POMPE TONNE

Châssis Berliet 770 KB6 équipé par Camiva

Immatriculé FPT 42

Sapeurs-pompiers de Paris


2 950 litres d'eau.


1993©Jean-Jacques DURAND

CAMION-GRUE

Châssis hors-route Liebherr LTM 1030 équipé par Liebherr

Immatriculé CG 2

Sapeurs-pompiers de Paris


Automotrice 30 tonnes. Flèche à quatre éléments.


1993©Hervé LE GAL

VÉHICULE TRACTEUR

Châssis Renault JP13

Immatriculé SPT 2

Sapeurs-pompiers de Paris

1993©Hervé LE GAL

VÉHICULE TRACTEUR

Châssis Berliet GAK

Immatriculé SPT 1

Sapeurs-pompiers de Paris

1993©Hervé LE GAL

VÉHICULE DE TRANSPORT

Châssis Berliet 620 KB

Immatriculé SPCT 16

Sapeurs-pompiers de Paris

1993©Hervé LE GAL

ECHELLE PIVOTANTE

Châssis Unic OM 80 équipé par Simis-Camiva

Immatriculé EPSA 12

Sapeurs-pompiers de Paris


24 mètres.


Affectée au centre de secours de Plaisance.


1993©Hervé LE GAL

CAISSON MOBILE HYPERBARE

Châssis Renault S130

Immatriculé CMH 1

Sapeurs-pompiers de Paris



La Brigade a mis en service un caisson hyperbare mobile en 1964 sur un châssis Sovam puis Citroën U23 (1968). Puis sur Berliet 440K (1977) et enfin sur Renault S130. Stationné à l'infirmerie de la Brigade, au centre de secours de Port-Royal à Paris. Destiné au traitement des intoxications oxycarbonées.Le châssis porteur sera ultérieurement transformé en camion-porte barrage, CPB 6, basé à Neuilly-sur Marne (93).


1993©Hervé LE GAL