Galerie de photographies

Galerie de photographies insolites, surprenantes ou qui marquent un événement ou une actualité. 174 sujets.

La Meuse aux pieds de la Tour Eiffel !

Lors de la semaine de préparation au défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées, la section Meuse a déposé son écusson départemental aux pieds de la Tour Eiffel.

2009©Anthony VAUDOIS

VSAV 3 au départ !

Le "piano" d'un centre de secours de moyenne importance. On y sonne les agrès au départ mais on commande également l'éclairage des remises, l'ouverture de leurs portes basculantes et même la mise au rouge du feu de trafic sur l'avenue pour arrêter les automobilistes afin de permettre la sortie des engins au départ.

2008©Jean-Baptiste GABRIEL

Foire exposition de Verdun

Logotype du Service départemental incendie secours de la Meuse (Sdis 55) suspendu au parc d'échelle de l'échelle pivotante automatique de Verdun à l'occasion de la foire exposition de la même ville.

2009©Arnaud

Plateforme de formation

Plateforme de formation au port de l'appareil isolant et au lot de sauvetage et de protection contre les chutes (LSPCC). Trois modules de ce type ont été mis en oeuvre par le Service départemental incendie secours de la Loire (SDIS 42). Celui-ci est situé à Roanne où est effectuée la formation initiale d'adaptation (FIA) du groupement Loire Nord. Le rez-de-chaussée est une cellule d'entrainement au port de l'appareil respiratoire. Le premier niveau est une chambre meublée reconstituée prolongée d'une plateforme. Le second niveau est une plateforme avec trappe pour sauvetage en excavation. Le troisième niveau est utilisé pour l'entrainement au cheminement sur un toit.

2010©Patrice PIVOT

GRIMP 87

Les sapeurs-pompiers appartenant à des unités spécialisées ornent volontiers leurs véhicules d'intervention de visuels illustrant leurs activités: équipes cynotechniques, de secours subaquatiques ou encore, comme c'est le cas ici, groupes de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP). Celui-ci orne les flancs du véhicule GRIMP du centre de secours de Limoges (Haute-Vienne) sur châssis Citroën Jumper.

2010©Mickaël BONNET

En partance...

Chargés sur un navire de charge porte-conteneurs dans le Port du Havre en partance probablement pour l'étranger...

2003©Pierre HEBERT

VSAV SDIS 60

Un bel alignement de véhicules de secours et d'assistance à victime (VSAV) Renault Master/Tib du Service départemental incendie secours de l'Oise (SDIS 60) à l'occasion du congrès départemental 2009.

2009©Olivier GABRIEL

Etabli de maintenance

Petit atelier de mécanique au sein d'un centre de secours des années 1950. En bas à droite une motopompe Guinard. On peut admirer cette reconstitution, fort réussie, au Musée départemental des sapeurs-pompiers du Val-d'Oise situé dans les anciennes écuries du Château de Grouchy à Osny. A visiter absolument.

2009©Olivier GABRIEL

Centre nautique du SDIS 78

Inauguré en 1996 il est basé à Conflans-Saint-Honorine, capitale de la batellerie. Son siège est une ancienne péniche allemande de 1931, automoteur citerne, réaménagée en centre de gestion des secours aquatiques et subaquatiques du département. Elle héberge en permanence une équipe de garde et est constituée d'une salle de cours, de locaux techniques, de bureaux... Le bateau-pompe du département, le Lieutenant GILLET que l'on aperçoit en arrière-plan, est bord à bord avec elle.

2009©Olivier GABRIEL

Traduction SVP !

En février 2009 l'Assemblée nationale a adopté un amendement visant à rendre obligatoire l'installation de systèmes de sécurité permettant la détection de fumée. Et ce afin de «protéger sa propre famille, sous son propre toit, pour une somme de quelques dizaines d'euros», selon le texte...Reste à sensibiliser la population. Chez certains corps de sapeurs-pompiers étrangers, comme au Royaume-Uni ou au Japon, des engins d'intervention portent des messages incitatifs. C'est le cas de cette échelle pivotante Magirus appartenant aux sapeurs-pompiers de Tokyo.

2009©Jacques PETER

Réfléchissons...

Gros plan sur un film à haute visibilité utilisant la technologie rétro-réfléchissante microprismatique. Ce type de film équipe largement aujourd'hui les véhicules d'incendie et de secours

2009©Olivier GABRIEL

Le volontariat sur les rails...

Une décoration bien originale pour cette rame de tramway japonais qui met en avant les sapeurs-pompiers volontaires de Tokyo ! A quand les flancs des bus de la RATP aux couleurs des sapeurs-pompiers de paris ?

2009©Jacques PETER

Centre de secours de Verdun (55)

Une présentation d'une partie du parc d'engins du centre de secours de Verdun (Meuse). Ce centre est animé par une centaine de sapeurs-pompiers professionnels et volontaires sous les ordres d'un capitaine. Cette photographie illustre la page de couverture du calendrier 2009 du centre de secours.

2008©Arnaud

Compania « Bomba Chile »

Un grand nombre d’immigrants européens se sont installés dans la jeune nation Chilienne fondée en 1818. Certains ont rejoint les sapeurs-pompiers chiliens dont des français qui ont donné naissance aux compagnies « Pompes France ». Les traditions de coopération entre les deux pays sont donc fortes et c’est pourquoi il n’est pas rare de trouver au Chili du matériel d’intervention d’origine française. Pour preuve ce camion-citerne urbain Camiva sur châssis Renault Midliner. Il appartient à la seconde compagnie « Pompe Chili » ou segunda compania « Bomba Chile » de Punta Arenas . La cinquième compagnie est une compagnie "Pompe France".

2008©Vincent JURIENS

Prêt à établir...

Ces sapeurs-pompiers du service départemental incendie secours du Pas-de-Calais s'apprêtent à réaliser un exercice destiné au grand public. Dans quelques minutes ils auront établi une grosse lance à partir du fourgon-pompe tonne situé devant eux.

2008©Olivier GABRIEL

Prêt à décaler...

Prêt à plonger dans ses bottes ! Une image très "américaine" pourtant réalisée dans un centre de secours bien de chez nous...Le casque F1 et le châssis Citroën de ce véhicule pour interventions diverses sont là pour nous le confirmer.

2008©Olivier GABRIEL

Ucky

Ucky, magnifique berger allemand, est la mascotte du centre de secours de Chevreuse (78). Il ne fait pas partie de l'équipe cynotechnique. Le terme "mascotte" tire son origine du terme provençal "mascoto" qui signifie "sortilège" et donc par extension "porte-bonheur", "fétiche"... Dans le même registre le Dalmatien est la mascotte des pompiers américains.

2008©Olivier GABRIEL

Mise en place du défilé...

Mise en place du convoi de véhicules d'incendie qui va défiler dans les rues de Quiévrechain à l'occasion du congrès 2008 de l'Union départementale des sapeurs-pompiers du Nord (59) en novembre 2008. En tête les véhicules de secours à victimes : véhicule de secours et d'assistance aux victimes hors route (VSAV HR), véhicule de soutien sanitaire (VSS) et véhicule de secours routier moyen (VSRM). Puis les véhicules incendie : un véhicule de commandement, deux fourgons (FPT), une échelle pivotante (EPC) et un fourgon-compresseur (FC). Suivaient derrière, mais non visibles sur ce cliché, des engins hors route (camion-citerne rural, fourgon-pompe tonne léger), des camions-citernes de grande capacité (CCGC), un camion dévidoir hors route (CDHR) puis des véhicules d'assistance technique et logistique. Le défilé était ouvert par le véhicule léger infirmier (VLI) de Caudry.

2008©Olivier GABRIEL

Chez Momo...

La friterie Momo, rendue célèbre par le film Bienvenue chez les Ch'tis, ajoute ici à la convivialité du congrès 2008 de l'Union départementale des sapeurs-pompiers du Nord, le 8 novembre à Quiéchevrain. Les bénéfices de la vente des frites et saucisses en tous genres sont destinés à l'Oeuvre des pupilles des sapeurs-pompiers.

2008©Olivier GABRIEL

Pompe à feu

Tout ce qui est rouge n'est pas pompier... et une "pompe à feu" n'est pas forcément destinée à lutter contre les incendies ! Pour preuve la pompe à feu du palais impérial de Compiègne. Située sur une berge de l'Oise, elle fut construite sous le Premier Empire et alimentait en eau le dit palais. En 1811 une pompe à vapeur (une "pompe à feu" donc !) est installée (la précédente machine était dûe à l'ingénieur Cordelle). Et pour la protéger un bâtiment fut édifié en surplomp du chemin de halage. Bien plus tard cette pompe a été remplacée par une machine Farcot.

2008©Maurice GIBOREAU