Photothèque des moyens nautiques et maritimes de secours et de lutte contre les incendies

Type de bateau

Nom du bateau

5 photographies correspondent à votre critère de recherche:.
  • (Photographe)

  • ABEILLE 32

    Remorqueur

    Construction par Dubigeon Normandie

    Armement par Les Abeilles international

    Port d'attache Le Havre


    Construit en 1981. Long de 45 mètres, conçu, avec Abeille 31, pour le service des pétroliers au terminal d'Antifer au port du Havre. Animé par deux moteurs diesel de 2 450 cv et deux propulseurs Voith-Schneider.
    Deux pompes à incendie de 1 000 m3/h entrainées par les moteurs de propulsion. Elles alimentent quatre lances Monitor et un distributeur de refoulements. Un réservoir de 5 000 litres de liquide émulseur haut foisonnement, un de 30 000 litres à bas foisonnement et deux de 22 000 litres à moyen foisonnement. Deux sphères de 1 500 kg de poudre. Un vaste local à l'avant reçoit tuyaux, raccords, ventilateurs, pompes submersibles et matériels divers.
    Le remorqueur est transféré sous pavillon de Saint-Vincent & Grenadines en 2004, rebaptisé Flamboyant et basé à Adidjan (au même titre qu'Abeille 31 rebaptisé Baobab). Échoué sur une plage à la sortie du canal de Vridi en août 2007, il est jugé irrécupérable et est déclassé pour être ferraillé en mars 2008.
    Photographie réalisée lors d'un exercice d'hélitreuillage avec un hélicoptère SA365 Dauphin de la Sécurité civile

    1995© Coll. Théodore GAZENGEL

    ABEILLE 32

    Remorqueur

    Construction par Dubigeon Normandie

    Armement par Les Abeilles international

    Port d'attache Le Havre


    Construit en 1981. Long de 45 mètres, conçu, avec Abeille 31, pour le service des pétroliers au terminal d'Antifer au port du Havre. Animé par deux moteurs diesel de 2 450 cv et deux propulseurs Voith-Schneider.
    Deux pompes à incendie de 1 000 m3/h entrainées par les moteurs de propulsion. Elles alimentent quatre lances Monitor et un distributeur de refoulements. Un réservoir de 5 000 litres de liquide émulseur haut foisonnement, un de 30 000 litres à bas foisonnement et deux de 22 000 litres à moyen foisonnement. Deux sphères de 1 500 kg de poudre. Un vaste local à l'avant reçoit tuyaux, raccords, ventilateurs, pompes submersibles et matériels divers.
    Le remorqueur est transféré sous pavillon de Saint-Vincent & Grenadines en 2004, rebaptisé Flamboyant et basé à Adidjan (au même titre qu'Abeille 31 rebaptisé Baobab). Échoué sur une plage à la sortie du canal de Vridi en août 2007, il est jugé irrécupérable et est déclassé pour être ferraillé en mars 2008.
    Photographie réalisée lors de l'incendie d'un entrepôt portuaire réfrigéré en bord de quai au Havre en août 1997. Cet entrepôt intégrait des réservoirs contenant 5 tonnes d'ammoniac nécessaires à la réfrigération des archives stockées dans trois hangars. Il existait donc de forts risques d’explosion et de toxicité.
    La puissance de frappe de l'Abeille 32 avec ses quatre canons d'un débit de 6 000 l/min chacun a largement contribué à refroidir ces réservoirs et d'éviter le pire

    1997© Coll. Théodore GAZENGEL

    ABEILLE 32

    Remorqueur

    Construction par Dubigeon Normandie

    Armement par Les Abeilles international

    Port d'attache Le Havre


    Construit en 1981. Long de 45 mètres, conçu, avec Abeille 31, pour le service des pétroliers au terminal d'Antifer au port du Havre. Animé par deux moteurs diesel de 2 450 cv et deux propulseurs Voith-Schneider.
    Deux pompes à incendie de 1 000 m3/h entrainées par les moteurs de propulsion. Elles alimentent quatre lances Monitor et un distributeur de refoulements. Un réservoir de 5 000 litres de liquide émulseur haut foisonnement, un de 30 000 litres à bas foisonnement et deux de 22 000 litres à moyen foisonnement. Deux sphères de 1 500 kg de poudre. Un vaste local à l'avant reçoit tuyaux, raccords, ventilateurs, pompes submersibles et matériels divers.
    Le remorqueur est transféré sous pavillon de Saint-Vincent & Grenadines en 2004, rebaptisé Flamboyant et basé à Adidjan (au même titre qu'Abeille 31 rebaptisé Baobab). Échoué sur une plage à la sortie du canal de Vridi en août 2007, il est jugé irrécupérable et est déclassé pour être ferraillé en mars 2008.
    Vue de la salle de contrôle des machines

    1995© Coll. Théodore GAZENGEL

    ABEILLE 32

    Remorqueur

    Construction par Dubigeon Normandie

    Armement par Les Abeilles international

    Port d'attache Le Havre


    Construit en 1981. Long de 45 mètres, conçu, avec Abeille 31, pour le service des pétroliers au terminal d'Antifer au port du Havre. Animé par deux moteurs diesel de 2 450 cv et deux propulseurs Voith-Schneider.
    Deux pompes à incendie de 1 000 m3/h entrainées par les moteurs de propulsion. Elles alimentent quatre lances Monitor et un distributeur de refoulements. Un réservoir de 5 000 litres de liquide émulseur haut foisonnement, un de 30 000 litres à bas foisonnement et deux de 22 000 litres à moyen foisonnement. Deux sphères de 1 500 kg de poudre. Un vaste local à l'avant reçoit tuyaux, raccords, ventilateurs, pompes submersibles et matériels divers.
    Le remorqueur est transféré sous pavillon de Saint-Vincent & Grenadines en 2004, rebaptisé Flamboyant et basé à Adidjan (au même titre qu'Abeille 31 rebaptisé Baobab). Échoué sur une plage à la sortie du canal de Vridi en août 2007, il est jugé irrécupérable et est déclassé pour être ferraillé en mars 2008.
    Vue du moteur bâbord (Crépelle) qui entraine sur son avant le propulseur Voith bâbord et sur l'arrière une pompe à incendie de 1 000 m3/heure (idem pour le moteur tribord)

    1995© Coll. Théodore GAZENGEL

    ABEILLE 32

    Remorqueur

    Construction par Dubigeon Normandie

    Armement par Les Abeilles international

    Port d'attache Le Havre


    Construit en 1981. Long de 45 mètres, conçu, avec Abeille 31, pour le service des pétroliers au terminal d'Antifer au port du Havre. Animé par deux moteurs diesel de 2 450 cv et deux propulseurs Voith-Schneider.
    Deux pompes à incendie de 1 000 m3/h entrainées par les moteurs de propulsion. Elles alimentent quatre lances Monitor et un distributeur de refoulements. Un réservoir de 5 000 litres de liquide émulseur haut foisonnement, un de 30 000 litres à bas foisonnement et deux de 22 000 litres à moyen foisonnement. Deux sphères de 1 500 kg de poudre. Un vaste local à l'avant reçoit tuyaux, raccords, ventilateurs, pompes submersibles et matériels divers.
    Photographié ici, en juin 1987, lors de l'incendie du pétrolier grec Vitoria consécutif à son abordage en Seine par le pétrolier japonais Fuyoh-Maru. Un accident qui fit six victimes dont un pilote de Seine.
    Le remorqueur est transféré sous pavillon de Saint-Vincent & Grenadines en 2004, rebaptisé Flamboyant et basé à Adidjan (au même titre qu'Abeille 31 rebaptisé Baobab). Échoué sur une plage à la sortie du canal de Vridi en août 2007, il est jugé irrécupérable et est déclassé pour être ferraillé en mars 2008

    1987© Coll. Théodore GAZENGEL