Photothèque des moyens nautiques et maritimes de secours et de lutte contre les incendies

Type de bateau

Nom du bateau

152 photographies de moyens d'intervention maritimes et nautiques.


DURANCE

Immatriculation MT917442

Construction par les Chantiers Delavergne

Armement par l'Aéroport de Marseille-Provence

Port d'attache Martigues


Du fait de la proximité de l’Étang de Vaïné en bordure de l'Aéroport de Marseille-Provence, la réglementation impose la présence d'une vedette rapide d'intervention.
10 mètres de long, 4 mètres de large, animée par deux moteurs de 230 cv lui permettant d'atteindre une vitesse de 33 nœuds.
Huit équipements de type "Angevinière" de 30 places pour le recueil de victimes/passagers en détresse après le crash d'un avion sur le plan d'eau.
La vedette intervient plus quotidiennement pour sécuriser les écopages des bombardiers d'eau Canadair sur le plan d'eau ou encore leur apporter assistance si nécessaire (remorquage, mise au mouillage...). Elle peut également intervenir dans le cadre de la lutte contre la pollution. L'équipage est formé de trois hommes dont un patron appartenant tous au Bataillon de marins-pompiers de Marseille. Ce dernier assure, depuis 1963, la sécurité de l’Aéroport de Marseille-Provence pour le compte de la Chambre de commerce et de l'industrie des Bouches-du-Rhône

2011©Marc DUTHET

ABEILLE 32

Remorqueur

Construction par Dubigeon Normandie

Armement par Les Abeilles international

Port d'attache Le Havre


Construit en 1981. Long de 45 mètres, conçu, avec Abeille 31, pour le service des pétroliers au terminal d'Antifer au port du Havre. Animé par deux moteurs diesel de 2 450 cv et deux propulseurs Voith-Schneider.
Deux pompes à incendie de 1 000 m3/h entrainées par les moteurs de propulsion. Elles alimentent quatre lances Monitor et un distributeur de refoulements. Un réservoir de 5 000 litres de liquide émulseur haut foisonnement, un de 30 000 litres à bas foisonnement et deux de 22 000 litres à moyen foisonnement. Deux sphères de 1 500 kg de poudre. Un vaste local à l'avant reçoit tuyaux, raccords, ventilateurs, pompes submersibles et matériels divers.
Photographié ici, en juin 1987, lors de l'incendie du pétrolier grec Vitoria consécutif à son abordage en Seine par le pétrolier japonais Fuyoh-Maru. Un accident qui fit six victimes dont un pilote de Seine.
Le remorqueur est transféré sous pavillon de Saint-Vincent & Grenadines en 2004, rebaptisé Flamboyant et basé à Adidjan (au même titre qu'Abeille 31 rebaptisé Baobab). Échoué sur une plage à la sortie du canal de Vridi en août 2007, il est jugé irrécupérable et est déclassé pour être ferraillé en mars 2008

1987©Coll. Théodore GAZENGEL

ARGONAUTE

Bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution

Construction par Brevik Construction AS (Brevik, Norvège)

Armement par Bourbon offshore

Port d'attache Brest


Deux canons à incendie alimentés par deux pompes d'un débit de 1 500 m3/h à 14 bar de pression.
Construit en 2003 et équipé depuis 2004 d'un équipement de lutte contre la pollution: grue pour la mise en place des bras de collecte, une centrale de production d'eau chaude (fluidifier les hydrocarbures pendant leur récupération), une centrale hydraulique, des pompes de transfert... Peut récupérer des boues liquides, des saumures, des matériaux pulvérulents, des hydrocarbures...
Affrété par l’état français comme bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution. Intervient donc pour des missions d'assistance en mer, de lutte anti-pollution, de lutte incendie, de police de la navigation, de transport et de ravitaillement.
Peut intervenir dans le Golfe de Gascogne, la pointe de Bretagne et la Manche.
Ici en maintenance et nettoyage après son intervention pour récupération de matières dangereuses et hydrocarbures consécutive au naufrage du roulier italien Grande America dans le Golfe de Gascogne en mars 2019

2014©Michel FLOCH

ARGONAUTE

Bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution

Construction par Brevik Construction AS (Brevik, Norvège)

Armement par Bourbon offshore

Port d'attache Brest


Deux canons à incendie alimentés par deux pompes d'un débit de 1 500 m3/h à 14 bar de pression.
Construit en 2003 et équipé depuis 2004 d'un équipement de lutte contre la pollution: grue pour la mise en place des bras de collecte, une centrale de production d'eau chaude (pour fluidifier les hydrocarbures pendant leur récupération), une centrale hydraulique, des pompes de transfert... Peut récupérer des boues liquides, des saumures, des matériaux pulvérulents, des hydrocarbures...
Affrété par l’état français comme bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution. Intervient donc pour des missions d'assistance en mer, de lutte anti-pollution, de lutte incendie, de police de la navigation, de transport et de ravitaillement.
Peut intervenir dans le Golfe de Gascogne, la pointe de Bretagne et la Manche

2014©Michel FLOCH

L'ILE-DE-FRANCE

Remorqueur

Immatriculation P16377F

Armement par la Préfecture de police de Paris

Port d'attache Paris


Affecté à la brigade fluviale il assure des missions d'assistance, de secours, de lutte contre la pollution et de maintien de l'ordre. Equipé pour la lutte contre l'incendie avec une pompe d'un débit de 100m3/heure, d'une lance-canon Sides d'une portée de 65 mètres. Deux pompes d'épuisement de 200 m3/heure, grue hydraulique (2 tonnes à 8 mètres)

2012©Amaury DM

SNS 152 - LA BONNE MÈRE DE MARSEILLE

Vedette de 1ère classe (SNSM)

Construction par Chantiers Navals Barnard, Locmiquélic

Armement par la Société nationale de sauvetage en mer

Port d'attache Marseille


Mise en service en 2006. Longue de 16 mètres et large de 4 mètres. Déplacement de 16 tonnes. Propulsée par deux moteurs John Deer de 499 ch avec turbocompresseur. Vitesse de 25 nœuds. Équipage de cinq personnes: un patron, un sous-patron, un radio, un mécano, un canotier.
Affrétée par des marins du Bataillon de marins-pompiers de Marseille par convention depuis 1978 entre la municipalité de Marseille et la SNSM. La vedette est amarrée au port de plaisance de La Pointe Rouge où se trouve le centre de secours d'où l'un des cinq équipages (en veille 24h/24) peut appareiller en 5 minutes, de jour comme de nuit.
Missions de recherche et sauvetage, antipollution, évacuation sanitaire des îles de Marseille et notamment de l'archipel habité du Frioul.
Vue du poste de pilotage.

2009©Rama

SNS 152 - LA BONNE MÈRE DE MARSEILLE

Vedette de 1ère classe (SNSM)

Construction par Chantiers Navals Barnard, Locmiquélic

Armement par la Société nationale de sauvetage en mer

Port d'attache Marseille


Mise en service en 2006. Longue de 16 mètres et large de 4 mètres. Déplacement de 16 tonnes. Propulsée par deux moteurs John Deer de 499 ch avec turbocompresseur. Vitesse de 25 nœuds. Équipage de cinq personnes: un patron, un sous-patron, un radio, un mécano, un canotier.
Affrétée par des marins du Bataillon de marins-pompiers de Marseille par convention depuis 1978 entre la municipalité de Marseille et la SNSM. La vedette est amarrée au port de plaisance de La Pointe Rouge où se trouve le centre de secours d'où l'un des cinq équipages (en veille 24h/24) peut appareiller en 5 minutes, de jour comme de nuit.
Missions de recherche et sauvetage, antipollution, évacuation sanitaire des îles de Marseille et notamment de l'archipel habité du Frioul.
Vue de la salle des machines

2009©Rama

SNS 152 - LA BONNE MÈRE DE MARSEILLE

Vedette de 1ère classe (SNSM)

Construction par Chantiers Navals Barnard, Locmiquélic

Armement par la Société nationale de sauvetage en mer

Port d'attache Marseille


Mise en service en 2006. Longue de 16 mètres et large de 4 mètres. Déplacement de 16 tonnes. Propulsée par deux moteurs John Deer de 499 ch avec turbocompresseur. Vitesse de 25 nœuds. Équipage de cinq personnes: un patron, un sous-patron, un radio, un mécano, un canotier.
Affrétée par des marins du Bataillon de marins-pompiers de Marseille par convention depuis 1978 entre la municipalité de Marseille et la SNSM. La vedette est amarrée au port de plaisance de La Pointe Rouge où se trouve le centre de secours d'où l'un des cinq équipages (en veille 24h/24) peut appareiller en 5 minutes, de jour comme de nuit.
Missions de recherche et sauvetage, antipollution, évacuation sanitaire des îles de Marseille et notamment de l'archipel habité du Frioul.
Cliché réalisé au cours d'une démonstration grand public avec l'hélicoptère EC-145 F-ZBPD de la Sécurité civile.

2019©Sybarts

SNS 152 - LA BONNE MÈRE DE MARSEILLE

Vedette de 1ère classe (SNSM)

Construction par Chantiers Navals Barnard, Locmiquélic

Armement par la Société nationale de sauvetage en mer

Port d'attache Marseille


Mise en service en 2006. Longue de 16 mètres et large de 4 mètres. Déplacement de 16 tonnes. Propulsée par deux moteurs John Deer de 499 ch avec turbocompresseur. Vitesse de 25 noeuds. Équipage de cinq personnes: un patron, un sous-patron, un radio, un mécano, un canotier.
Affrétée par des marins du Bataillon de marins-pompiers de Marseille par convention depuis 1978 entre la municipalité de Marseille et la SNSM. La vedette est amarrée au port de plaisance de La Pointe Rouge où se trouve le centre de secours d'où l'un des cinq équipages (en veille 24h/24) peut appareiller en 5 minutes, de jour comme de nuit.
Missions de recherche et sauvetage, antipollution, évacuation sanitaire des îles de Marseille et notamment de l'archipel habité du Frioul.

2019©Sybarts

ABEILLE LIBERTÉ

Remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage

Construction par Myklebust

Armement par Les Abeilles

Port d'attache Cherbourg


Construit en 2005. 32.50 mètres de long. Deux canons incendie à eau d'un débit de 2 400 m3/h chacun. Un canon à mousse d'un débit de 600 m3/h. Deux bateaux de secours Moboats Springer à hydrojets pouvant accueillir 18 rescapés

2017©Anthony BERTHE

ABEILLE LIBERTÉ

Remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage

Construction par Myklebust

Armement par Les Abeilles

Port d'attache Cherbourg


Construit en 2005. 32.50 mètres de long. Deux canons incendie à eau d'un débit de 2 400 m3/h chacun. Un canon à mousse d'un débit de 600 m3/h. Deux bateaux de secours Moboats Springer à hydrojets pouvant accueillir 18 rescapés

2017©Anthony BERTHE

ABEILLE GASCOGNE

Remorqueur

Construction par Alstom Leroux Naval (Lorient)

Armement par Les Abeilles

Port d'attache Le Havre


Remorqueur de type tracteur inversé (remorquage en marche arrière) de 36.80 mètres de long sur 10.60 mètres de large. Mis en service en 2000. Canon anti-incendie de 450 m3/h alimenté par une pompe animée par le moteur de propulsion

2007©Anthony BERTHE

BPS LÉMAN 1

Bateau polyvalent de secours/assistance/incendie

Immatriculation LY000424

Construction par Meta Chantier Naval (Tarare, Rhône)

Armement par le Service départemental d'incendie et de secours de Haute-Savoie (SDIS 74)

Port d'attache Thonon-les-bains


Mis en service en 2019. 11 mètres de long, 3.50 mètres de large. Peut embarquer douze personnes. Équipage de quatre sapeurs-pompiers dont deux plongeurs. Lance-canon d'un débit de 2 000 l/min. Sa zone d'intervention est le Lac Léman.

2019©MG

LA DHUYS

Vedette d'intervention

Construction par Stem Marine

Armement par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

Port d'attache Paris


Embarcation de secours et d'assiatance aux victimes (ESAV1) armée par les sapeurs-pompiers de Paris. Réalisée à partir de la base polyvalente Stem Jet 7.30 longue de 7.50 mètres et large de 2.70 mètres. 0.50 mètre de tirant d'eau. Propulsion de type hydrojet. Equipée d'in kit de sauvetage.Un brancard peut être chargé par l'arrière à fleur d'eau grâce à une glissière rabattable. Concernant son nom de baptême : La Dhuys est une rivière sous-affluente de la Seine. Les sapeurs-pompiers de la Gironde ou encore les unités de la Sécurité civile ont opté pour une embarcation analogue. Photographie réalisée lors d'un exercice sur la Seine

2017©Anthony BERTHE

LA SENTINELLE

Bateau polyvalent de secours/assistance/incendie

Construction par Littoral

Port d'attache Saint-Jorioz (74)


Embarcation de sauvetage mise en service en 2015. Longue de 8 mètres et large de 2,50 mètres, elle a été construite par Littoral, spécialiste des constructions navales en aluminium et situé à Marseillan dans l'Hérault. Elle peut embarquer 12 passagers. Vitesse de 30 nœuds (50 km/h). Elle est affectée aux opérations subaquatiques, à la lutte contre la pollution et contre les incendies sur le Lac d'Annecy (une cinquantaine d’interventions par an en moyenne)

2017©MG

COLONEL PAULIN

Bateau polyvalent de secours/assistance/incendie

Construction par Littoral

Armement par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

Port d'attache Paris


Embarcation de secours aux victimes et incendie (ESAVI) mise en service en 2017. Longue de 9.50 mètres et large de 4 mètres, elle a été construite par Littoral, spécialiste des constructions navales en aluminium et situé à Marseillan dans l'Hérault. Elle embarque un réservoir de liquide émulseur, une motopompe Jöhstadt (1 500 litres/min - 10 bar), une pompe immergeable Telstar, une lance-canon Akron, un groupe électrogène Worms... Elle est propulsée par une turbine Hamilton animée par un moteur diesel à 6 cylindres en ligne Yanmar. Son poids est de 8 tonnes et peut embarquer 12 personnes. Elle est baptisée Colonel PAULIN. Ce dernier a commandé le "Bataillon" de sapeurs-pompiers de Paris à partir de 1831 et pendant 15 ans avant d'être nommé maire de Mareil-Marly (Yvelines). Cliché réalisé durant une intervention

2018©Sybarts

COLONEL PAULIN

Bateau polyvalent de secours/assistance/incendie

Construction par Littoral

Armement par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

Port d'attache Paris


Embarcation de secours aux victimes et incendie (ESAVI) mise en service en 2017. Longue de 9.50 mètres et large de 4 mètres, elle a été construite par Littoral, spécialiste des constructions navales en aluminium et situé à Marseillan dans l'Hérault. Elle embarque un réservoir de liquide émulseur, une motopompe Jöhstadt (1 500 litres/min - 10 bar), une pompe immergeable Telstar, une lance-canon Akron, un groupe électrogène Worms... Elle est propulsée par une turbine Hamilton animée par un moteur diesel à 6 cylindres en ligne Yanmar. Son poids est de 8 tonnes et peut embarquer 12 personnes. Elle est baptisée Colonel PAULIN. Ce dernier a commandé le "Bataillon" de sapeurs-pompiers de Paris à partir de 1831 et pendant 15 ans avant d'être nommé maire de Mareil-Marly (Yvelines)

2017©Michel NIQUET

COLONEL PAULIN

Bateau polyvalent de secours/assistance/incendie

Construction par Littoral

Armement par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

Port d'attache Paris


Embarcation de secours aux victimes et incendie (ESAVI) mise en service en 2017. Longue de 9.50 mètres et large de 4 mètres, elle a été construite par Littoral, spécialiste des constructions navales en aluminium et situé à Marseillan dans l'Hérault. Elle embarque un réservoir de liquide émulseur, une motopompe Jöhstadt (1 500 litres/min - 10 bar), une pompe immergeable Telstar, une lance-canon Akron, un groupe électrogène Worms... Elle est propulsée par une turbine Hamilton animée par un moteur diesel à 6 cylindres en ligne Yanmar. Son poids est de 8 tonnes et peut embarquer 12 personnes. Elle est baptisée Colonel PAULIN. Ce dernier a commandé le "Bataillon" de sapeurs-pompiers de Paris à partir de 1831 et pendant 15 ans avant d'être nommé maire de Mareil-Marly (Yvelines)

2017©Michel NIQUET

LIEUTENANT GILLET

Bateau-pompe

Immatriculation P016604F

Construction par Van der Giessen

Armement par le Service départemental d'incendie et de secours des Yvelines (SDIS 78)

Port d'attache Conflans-Sainte-Honorine


Ancien remorqueur construit au début des années 1930 par les chantiers Van der Giessen. Il est lancé en octobre 1982 après une remise à neuf réalisée par les sapeurs-pompiers des Yvelines et baptisé Lieutenant Gillet en hommage au chef de corps des sapeurs-pompiers de Conflans entre 1960 et 1971. 2 pompes Sides de 2 000 litres/min à 15 bar animées par des moteurs Baudoin de 130 CV. 4 motopompes d'épuisement de 40 m3/heure. 1 lance Monitor d'un débit de 3 800 litres/min, 1 lance à mousse à bas foisonnement de 200 litres/min, 2 lances à mousse moyen foisonnement de 200 litres/min. 1 700 litres de liquide émulseur

2017©MG

LIEUTENANT GILLET

Bateau-pompe

Immatriculation P016604F

Construction par Van der Giessen

Armement par le Service départemental d'incendie et de secours des Yvelines (SDIS 78)

Port d'attache Conflans-Sainte-Honorine


Ancien remorqueur construit au début des années 1930 par les chantiers Van der Giessen. Il est lancé en octobre 1982 après une remise à neuf réalisée par les sapeurs-pompiers des Yvelines et baptisé Lieutenant Gillet en hommage au chef de corps des sapeurs-pompiers de Conflans entre 1960 et 1971. 2 pompes Sides de 2 000 litres/min à 15 bar animées par des moteurs Baudoin de 130 CV. 4 motopompes d'épuisement de 40 m3/heure. 1 lance Monitor d'un débit de 3 800 litres/min, 1 lance à mousse à bas foisonnement de 200 litres/min, 2 lances à mousse moyen foisonnement de 200 litres/min. 1 700 litres de liquide émulseur

2017©MG