Photothèque des véhicules d'incendie des marins-pompiers de Marseille

Type d'agrès

11 photographies correspondent à votre critère de recherche:.
  • Golf22 (Photographe)
  • FOURGON-POMPE DÉVIDOIR DE GRANDE PUISSANCE

    Châssis hors-route Mercedes Actros 1832 équipé par Gimaex

    Immatriculé 263BAD13

    Marins-pompiers de Marseille


    Pompe d'un débit de 3 000 l/min - 15 bar entrainée par le moteur du châssis. 2 000 mètres de tuyaux de 110 mm de diamètre (répartis en deux coffres).


    Affecté à la caserne principale de Plombières (PLB).


    2007©Golf22

    CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

    Châssis hors-route Mercedes Unimog U20 15D équipé par Gimaex

    Immatriculé CJ-821-SP

    Marins-pompiers de Marseille


    Capacité en eau (cuve en acier inoxydable) de 2 300 litres dont 300 litres pour l’autoprotection. Pompe en bronze d'un débit de 1 000 litres/min - 15 bar à 3 mètres d’aspiration. Dévidoir de premier secours et dévidoir de stockage. Autoprotection cabine et cuve.


    Véhicule protection points sensibles (VPPS). En cours d'affectation. Présenté au 119ème Congrès national des sapeurs-pompiers de France à Amiens en septembre 2012.


    2012©Golf22

    CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

    Châssis hors-route Mercedes Unimog U20 équipé par Gallin

    Marins-pompiers de Marseille


    Tonne de 2 400. Pompe d'un débit de 1 500 litres/min - 15 bar.


    En cours d'affectation en date de ce cliché. Présenté au 119ème Congrès national des sapeurs-pompiers de France à Amiens en septembre 2012.


    2012©Golf22

    CAMION-CITERNE POUR FEUX DE FORÊTS

    Châssis hors-route Mercedes Unimog U5000 équipé par Gimaex

    Marins-pompiers de Marseille


    Tonne de 3 900 litres dont 400 litres réservés à l'autoprotection. Pompe Rosenbauer d'un débit de 2 000 litres/min - 15 bar.


    En cours d'affectation. Présenté au 119ème Congrès national des sapeurs-pompiers de France à Amiens en septembre 2012.


    2012©Golf22

    FOURGON D'INTERVENTION

    Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

    Immatriculé 533BHZ13

    Marins-pompiers de Marseille


    Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


    Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la grille des départs établie à Marseille à l'automne 2007 : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


    2007©Golf22

    VÉHICULE DE PREMIÈRE INTERVENTION

    Châssis Renault Mascott 160 équipé par Gimaex

    Marins-pompiers de Marseille



    Détail d'un coffre : groupe électrogène 2.5 KVA, 6 cônes de signalisation (750 mm), un extincteur à poudre ABC de 9 Kg, un extincteur à eau pulvérisée de 9 Kg, tiroir coulissant recevant une partie des ARI (appareil respiratoire isolant)...On apercoit à gauche les refoulements et un panneau de commande de l'hydraulique.


    2007©Golf22

    VÉHICULE DE PREMIÈRE INTERVENTION

    Châssis Renault Mascott 160 équipé par Gimaex

    Marins-pompiers de Marseille


    1 000 litres d'eau, 60 litres d'additif. Pompe d'un débit de 1 000 litres/min (10 bar). Refoulements latéraux. Dévidoir à roues avec frein et dépose/relevage hydraulique. 4 ARICO (appareil respiratoire isolant à circuit ouvert).


    Armé à 3 ou 4 hommes.


    2007©Golf22

    VÉHICULE DE PREMIÈRE INTERVENTION

    Châssis Renault Mascott 160 équipé par Gimaex

    Marins-pompiers de Marseille


    1 000 litres d'eau, 60 litres d'additif. Pompe d'un débit de 1 000 litres/min (10 bar). Refoulements latéraux. Dévidoir à roues avec frein et dépose/relevage hydraulique. 4 ARICO (appareil respiratoire isolant à circuit ouvert).


    Armé à 3 ou 4 hommes.


    2007©Golf22

    FOURGON D'INTERVENTION

    Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

    Marins-pompiers de Marseille


    Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


    Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


    2007©Golf22

    FOURGON D'INTERVENTION

    Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

    Marins-pompiers de Marseille


    Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


    Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


    2007©Golf22

    FOURGON D'INTERVENTION

    Châssis Mercedes Atego 1325 équipé par Gimaex

    Marins-pompiers de Marseille


    Citerne en polyéthylène, 2 000 litres d'eau et 200 litres de liquide émulseur. Pompe d'un débit de 2 000 litres/min (15 bar). Deux porte-échelles à assistance pneumatique permettant un déchargement des échelles depuis le sol. Marche-pieds oscillant.


    Ce « fourgon d’intervention » (FI) intègre la nouvelle grille des départs à Marseille (automne 2007) : le FI, armé à six hommes, remplace le fourgon-pompe tonne. Le chef de garde n’est plus à bord. Il rejoint l’intervention à bord d’un véhicule de liaison (VRF ou véhicule radio feu). La générale-ville, équivalente au départ normal des sapeurs-pompiers parisiens, sera donc constituée de deux FI, d’une échelle pivotante et d’une VRF.


    2007©Golf22