Le bras élévateur Hi-Ranger Snorkel des marins-pompiers de Marseille (1971-1989)

Bras élévateur articulé Hi-Ranger Snorkel des marins-pompiers de Marseille

Bras élévateur Hi-Ranger Snorkel des marins-pompiers de Marseille. Photo Jean-Jacques DURAND

En 1971 le Bataillon de marins-pompiers de Marseille met en départ un camion bras élévateur articulé depuis la caserne d’Endoume située en bordure de littoral à l’ouest de Marseille dans une zone très résidentielle en proximité immédiate du centre ville.

Le châssis est un Mercedes-Benz LP 1513, camion de poids moyen produit de 1967 à 1976. C’est un châssis à cabine avancée dont le moteur diesel à 6 cylindres développe 96kW.

Le bras, de 26 mètres, est un Hi-Ranger Snorkel produit par Mobile Aerial Towers Inc un fabricant de plates-formes aériennes situé à Fort Wayne, dans l’Indiana, aux Etats-Unis.

Fondée en 1950, la société proposait ses plates-formes aériennes pour les entreprises de travaux aériens, de réparations, d’entretiens, les services publics, l’industrie aérospatiale… Elle a commencé à proposer ses matériels aux services d’incendie en 1959, en particulier le Hi-Ranger Snorkel. Van Pelt et Ward Lafrance en ont été les plus gros distributeurs, l’un sur la Côte Ouest et l’autre sur la Côte Est, sur divers châssis, y compris sur leurs propres châssis.

Les pompiers de Chicago ont été parmi leurs premiers clients avec une mise en service en 1959 et deux autres l’année suivante.

80 bras Hi-Ranger Snorkel ont été ainsi produits et vendus, le dernier en 1987.

Le Hi-Ranger présente une allure caractéristique avec sa conception « en treillis », à l’allure d’un parc d’échelles. Il est constitué d’une tourelle, dont le dressage est hydraulique, et de deux bras, formant compas, dont l’ouverture est réalisée par la traction de câbles d’acier et la mise en œuvre de poulies. Deux de ces poulies, les plus importantes en diamètre, se situent à l’articulation des deux éléments du bras.

La tourelle est équipée d’une lance sur affût à orifice de 35 mm alimentée via une colonne sèche qui parcourt les deux segments.

La mise en station en A s’effectue par le basculement de quatre béquilles.

Cet ensemble a donc été mis en départ à Marseille en septembre 1971 où il a été baptisé la girafe. Sa silhouette est devenue familière aux habitants de la cité Phocéenne qui l’ont vu effectuer des sauvetages et lutter contre les incendies d’une manière spectaculaire !

Il est à noter que la bateau-pompe Louis Colet, premier du nom et mis en service trois ans plus tard, était équipé à l’origine de deux bras Hi-Ranger de 26 mètres. Ils seront ultérieurement remplacés, l’un par un bras Gimaex et l’autre par une échelle pivotante.

Notre camion bras élévateur Hi-Ranger Mercedes est rejoint en 1983 par la girafe de Santa Fe, un bras élévateur de 46 mètres, lui aussi d’origine américaine, produit par Calavar à Santa Fe Springs en Californie.

Le Hi-Ranger est atteint par la limite d’age en 1989 après 18 ans de service et est remplacé par un bras élévateur Egi porté par un châssis Iveco 260 surbaissé. Ce dernier permet d’atteindre la même hauteur de travail que celle de son prédécesseur.